Moi, je soigne ma positive attitude #1



Mon créneau, c'est la positive attitude, comme chacun le sait.

Je... J'ose ? Oui, allez, j'ose. Je ne m'en lasse pas de recycler ce fichier audio en ces lieux (pour la troisième (?) fois).

tilidom.com

La positive attitude, donc.

Pourtant, à mon grand désarroi, je n'arrive pas à rédiger un billet pour répondre au défi-jeu lancé il y a déjà plusieurs mois par Pierre-de-La-poutre-dans-l'œil, qui suggérait que ses lecteurs composent un petit hommage argumenté à une traduction exceptionnelle (l'avantage, c'est qu'il n'y a pas de date limite à ladite invitation, alors si comme moi vous avez le déclic un peu lent, vous pourrez toujours participer à l'opération dans dix ou vingt ans). En somme, c'est vrai : la critique est aisée, mais l'art est difficile, eh oui ma bonne dame.

En attendant, ma positive attitude piétine, se fane, se dessèche et dépérit lentement. Elle me sussure à l'oreille : "Eh, Les piles, arrête de râler, de critiquer et de t'énerver, trouve-moi quelque chose à me mettre sous la dent, soigne tes ondes positives, combats ton aigreur, rayonne un peu, oublie Luxembourg, croque la vie, mange, prie, aime, thank you life, thank you love."


Alors bon, j'ai cédé. Voici donc une nouvelle série de courts billets pour réunir (par deux ou trois, piano piano) les petites trouvailles de traduction croisées ici ou là qui me font plaisir et que je pense à noter. N'y cherchez pas forcément des pépites incroyables, juste les petits bonheurs de votre blogueuse dévouée et les coups de coude qu'elle se donne parfois à elle-même (aïe). Et cette nouvelle série s'accompagne d'une mascotte de choc ci-contre à gauche, destinée à nous rappeler qu'il faut y aller mollo sur les mini-tresses quand on est blonde que le montage Photoshop n'est pas à la portée de tout le monde que le gris associé au rose pétant, c'est so 90s que la positive attitude a un visage, une voix, une égérie immortelle.




***


- Money's money.
- We sound like a couple of vultures.
- "Pigs", "vultures"... You swallow a whole box of animal crackers?

Blow Out (Brian De Palma, 1981) - sous-titres : Anne et Georges Dutter

(On pardonnera du coup quelques secondes après cet échange un énorme faux-sens sur... Non, non, non, positive attitude, positive attitude.)



***


"You don't have to be concerned about me. There are day and night porters downstairs. There are two locks and a chain on that door. And I've got Bob! I'm defended like Fort Knox."

À 23 pas du mystère (Henry Hathaway, 1956) - sous-titres : Bernard Mocquot

(On pardonnera du coup le découpage hasardeux de ce sous-ti... Non, non, non, positive attitude, positive attitude.)



***


Entendu dans l'émission "Le grand bain" d'Inter, épisode de mars consacré aux 10 ans de la guerre en Iraq et de l'épisode "anti-français" dans le monde anglo-saxon. C'est Jean-Claude Sergeant qui parle.

Le Sun, qui appartient au groupe de Rupert Murdoch, a également bouffé pas mal de Français. C'est la traduction je crois la plus évidente pour "French bashing", il faut peut-être de temps en temps un peu parler français. Il "bouffait du Français" à longueur d'éditoriaux.




***





Share/Bookmark

1 note(s) du traducteur:

Pierre a dit…

Arrête ton char Tatie, question positive attitude tu planes au dessus de la meute!
Mais c'est vrai que le défi-jeu ne fait pas beaucoup d'adeptes. Pareil de mon côté, je tourne autour du pot depuis des mois. J'ai quelques billets commencés, notamment sur Patrick Couton et sur la méthode à Mimille, mais j'avoue que c’est beaucoup plus difficile que de se moquer.
Le sarcasme serait-il bel et bien l'apanage des frustrés? :-)
Pierre

Note pour les piles-intermédiairophiles, Tatie est nominée pour le Top 100 de Lexiophiles. Le 22 mai, votez Tatie !

top